EXTRAIT HISTORIQUE

截拳道館 SHINKAI JEETKIDOKAÏKAN

Le Shinkai Jeetkidokai— 截拳道館, traduit en français par « la voie du Combat intégrale »

— plus connu sous le nom de Jeetkido est un art martial basé sur les traditions japonaises et vietnamiennes. Créé en 1945 à Osaka au Japon par Sosai Nguyen, il est introduit en Europe à Lausanne en Suisse en 1984 par Kancho Shirigsu Ogama d'où il s'étend en Europe, sur le continent africain, au Brésil et aux USA. Introduit en France en 1992 par Claude Santaguiliana son développement est plus discret et placé sous l'autorité de la Fédération française de karaté et disciplines associées et de l'association nationale France Shinkai Jeetkidokaï Karaté aujourd'hui IJFK France. Il fait partie des nombreux styles de karaté japonais et représente un karaté moderne dont la finalité est le combat libre ou intégrale, dit aussi "La voie de l'efficacité Total."


Sosai Luxuha Fondateur du Shinkai Jeetkidokaïkan

"La Voie de l'efficacité Total"

Nguyen Luxuha dit aussi Sosai est né à Tokyo au Japon le 23 janvier 1923 de parents sino-vietnamiens naturalisés japonais à leur arrivée en 1920. Il y suit ses études et y fait aussi son service militaire. Son père Nguyen Loc, expert de Kempo kan, ouvre le premier club d'Osaka où il enseigne cet art martial à son fils dès son plus jeune âge. Né dans l'ile d'Okinawa en même temps que le karaté, le kenpō se compose de techniques de combat à mains nues d'origine chinoise, de travail au corps à corps et de combat au sol.

Nguyen Luxuha retourne au Sud-Vietnam pour connaître le pays d'origine de ses parents, Gia Dinh où il découvre un art martial vietnamien enseigné par Pham Hing King, le Vo Lac Hong ancêtre du Việt Võ Đạo. Il y découvre les techniques de ciseaux, les techniques de coups de pieds sautés, le maniements des armes comme le bâton long, le nunchaku et certaines techniques étrangères au kenpo kaï. Nguyen Luxuha passe quatre années avec Pham Hing King. Devenu son fils spirituel, beaucoup pensent qu'il restera au Vietnam pour lui succéder à la tête de l'école Vo lac hong. Mais des divergences techniques font qu'il retourne au Japon pour y créer sa propre école où il introduit des éléments de Vo lac dans la technique du Kempo kan. Après un an de travail solitaire, il domine lutteurs, boxeurs et combat des taureaux auxquels il brise les cornes.

En 1945 le Hombu dōjō de kempo kan d'Osaka se transforme en école de Shinkai Jeetkidokai où l'on enseigne un métissage de Kempô kan majoritaire complété de Vo lac vietnamien qui en fait un art martial redoutable, une discipline de combat libre moderne utilisant toutes les parties du corps. Le nom de jeetkidokai signifie La voie de l'énergie vitale mais les slogans utilisés sont la voie de l'art du combat total ou le free fight martial art. La tenue se compose de la veste blanche du kempô et du pantalon noir du Vo lac hong jusqu'en 2011, depuis 2012 la tenue devient pantalon blanc et veste blanche sur le côté gauche de la veste et inscrit en Japonais le nom Shinkai Jeetkidokai de couleur bleu foncé. Des disciples comme Ida Nukami et Shirigsu Ogama  ouvrent des écoles en Suisse romande et en Allemagne pour le développer avant de retourner au Hombu Dojo comme assistants directs de Sosei Nguyen7 qui meurt le 21 aoüt 1993.



Kancho Shirigsu Ogama

Shirigsu Ogama est l'un des proches disciples de Sosai Nguyen dont il suit assidument l'enseignement dès 1973. Lors d'une tournée en Suisse romande, Ogama ouvre en 1984 le dojo de Lausanne. Il y dirige des cours et des stages de formation dans lesquels Nguyen Luxuha lui-même intervient parfois et où Claude Santagiuliana — qui introduit plus tard le Shinkai Jeetkïdôkaï en France — découvre cette discipline. Ida Nukami est également invité à Lausanne, à Genève et à Évian-les-Bains ainsi que dans d'autres pays comme l'Allemagne et la Russie. Alors que Kancho Shirigsu Ogama est à l'origine de l'arrivée du jeetkidokaï en France, Igord Karpof et d'autres créent des dojos et des écoles dans leurs pays respectifs. Aujourd'hui Kancho Shirigsu OGAMA et le directeur de L'IJFK International Jeetkidokai Fédération Karaté en date du 1er septembre 2014.

Les Logos sont sous protection international IZAMI ( Logo Shinkai Jeetkidokaï doit être sur les dojis de tous les pratiquants de l'école Shinkai Jeetkidokaï côté gauche du Dojis,) IGLEKI ( Logo du Hombu Dojo réservé au Ceintures Noires du Hombu Dojo sur les DOJIS Manche gauche des Dojis.)

Créé avec Mozello - la façon la plus simple de créer un site Web.

 .